Jeux Junior

Les petits bouts découvrent un nouvel univers ludique avec le jeu de société. Des heures de plaisir se profilent à l’horizon, en compagnie des parents ou de ses petits compagnons. A travers le jeu, nos enfants développent un tas de nouvelles compétences qui leurs seront utiles dans la vie réelle: la mémoire, le raisonnement logique, l’intuition, la déduction, l’expression orale etc… Et tout ça en s’amusant! La ludothèque possèdent un très grand nombre de jeu pour les juniors, et les ludothécaires sont la pour vous conseiller.

Voici néanmoins quelques principes sur le jeu de société et les enfants.

Autonomie :

lego

Les enfants ne deviennent autonomes en jeu de société qu’à partir de 7 ans environ. C’est-à-dire qu’avant cet âge ils ne pourront guère jouer en autonomie avec d’autres enfants du même âge ou inférieur. Il faudra donc qu’un adulte ou qu’un joueur plus âgé dont ils reconnaissent l’autorité jouent avec eux ou les accompagnent tout au long de la partie. Il ne faudra pas pour autant que cet accompagnant joue à leur place !   Juste qu’il puisse réguler le tour de jeu et être garant du respect des règles. Si vous pensiez prendre un jeu de société pour que vos enfants vous laissent tranquille, ça n’est pas le bon choix. Pour partager une activité socialisante avec eux par contre, c’est l’idéal !

 

L’Abstraction :

bebe_echecLa complexité d’un jeu se mesure au niveau d’abstraction nécessaire au joueur pour le pratiquer. Pour faire simple, on pourrait positionner un jeu de société sur une échelle allant de « Concret » à « Abstrait ». Les jeux pour enfants sont très concrets. Pour un jeu de l’oie par exemple, on lance un dé et on avance son pion du chiffre obtenu puis on effectue une action correspondant à la case dans laquelle le pion est tombé. Il n’y a pas de choix à faire pour le joueur et donc pas de réflexion abstraite à mener (a part compter les points qui apparaissent sur le haut du dé et décompter les « pas » des oies, ce qui est déjà un exercice abstrait compliqué pour un jeune enfant).

A l’opposé, les jeux de cartes comme le Tarot sont des jeux particulièrement abstraits. Les cartes ne représentent rien et ne racontent pas d’histoire. On ne visualise pas concrètement les actions comme dans un jeu de pions. Il faut se rappeler des séquence, essayer de déduire ce que les autres joueurs ont en mains et anticiper ce qu’ils risquent de jouer en fonction de ce qu’ils ont en main et de leur façon de jouer. Enfin, le gain d’une partie se compte en points marqués sur une feuille. Tout cela est incompréhensible et peu appréhendable pour un enfant.

Ce qui est compliqué à comprendre c’est qu’il y a une différence entre la complexité d’une règle de jeu et la pratique du jeu lui-même. A partir de 9/10 ans un enfant est capable de comprendre à peu près n’importe quelle règle de jeu mais en revanche il n’aura pas forcément le niveau d’abstraction nécessaire pour une bonne pratique de celui-ci et surtout il risque de ne pas prendre de plaisir à jouer, ce qui est le comble du non ludique.

Avant 3 ou 4 ans, les jeux de société ne sont pas praticables par les enfants du fait justement du niveau d’abstraction nécessaire à leur pratique. En effet, le jeu est abstrait par sa nature même car il fonctionne avec des règles. Pour bien appréhender les règles d’un jeu il faut tout d’abord bien en comprendre le sens. Cela ne peut se faire qu’avec un vocabulaire adapté. C’est principalement la maitrise du langage qui permet à un enfant de se conformer à des règles orales. Il lui faudra donc avoir un vocabulaire assez étendu avant de pouvoir commencer sa première partie. Ne soyons pas trop pressés !

Alors bien sûr, nos enfants est super en avance. ..Il comprend tout très vite et joue déjà avec vous aux échecs à 5 ans et à Agricola à 7… Bien… Mais dites-moi ? Est-ce qu’il gagne parfois? Non, bien sûr.  ces jeux ne sont donc pas adaptés pour lui.
On croise beaucoup de parents qui ainsi se servent de leurs enfants pour se donner une caution à la pratique des jeux qu’ils ont envie de pratiquer personnellement.  Attention à ne pas priver vos enfants du plaisir qu’ils sont en droit d’avoir en jouant avec vous. Et le plus grand plaisir qu’il pourra avoir est de gagner contre vous. Alors bien sûr votre enfant peut s’amuser en jouant avec vous à ces jeux trop complexes pour lui. Mais en général c’est surtout son besoin de partager une activité avec vous qui va lui plaire dans ce cas. De plus, les enfants  aiment particulièrement jouer à « faire semblant ».Ce qui les amuse alors est d’imiter l’adulte jouer de la même façon qu’ils vous imitent en jouant à la poupée ou en passant l’aspirateur jouet.

Alors, y’a pas de mal, me direz vous. Oui… mais ! Si vous voulez vraiment faire plaisir à vos enfants dirigez vous  plutôt vers des jeux avec lesquels ils ont une chance de vous battre à armes égales. Et si vous voulez jouer à un jeu pour adulte, Venez jouer à la ludo au café jeu ou au nombreux autre rendez vous de l’association!

 Les Ages des boîtes :

En règle générale et contrairement à une opinion largement répandue, vous pouvez vous fier à ces informations. S’il y a pu avoir des dérives il y a quelques années, les éditeurs ont actuellement une bonne idée de l’âge minimum auxquels leurs jeux peuvent êtres pratiqués et se risquent moins à indiquer n’importe quoi. N’oubliez pas cependant que cet âge est un âge minimum pour la compréhension des règles. Des enfants de 12 ans ou même des  adultes pourront très bien s’amuser sur un jeu marqué 5 ans même si ce n’est pas toujours simple à expliquer à des ados…

 

SourisTable

Alors, pour en revenir à notre sujet, que choisir en fonction de l’âge des enfants ?

Pour les 3 à 6 ans :

geekNous avons vu qu’à ces âges, les enfants ne sont pas autonomes en jeu. Il faudra donc choisir des jeux où ils auront leur chance de gagner contre vous ou un enfant plus âgé. Il faut aussi bien faire attention à la durée de ces jeux. En effet, un enfant de 3 ans n’a un temps de concentration que de 5 minutes grand maximum. Ce temps d’attention ne cesse d’augmenter avec l’âge mais même à 6 ans, ne comptez pas faire un jeu durant plus de 30 minutes. Pour les plus jeunes, je vous conseillerais donc de choisir prioritairement des jeux de coopération. Ce sont des jeux où les joueurs jouent ensemble en équipe contre le jeu lui-même. Soit on gagne le jeu tous ensemble soit on le perd aussi ensemble. Cela permet d’apprendre en douceur à gérer ce moment fatidique des jeux de société : la Défaite ou la Victoire.

Ces jeux sont basés sur un hasard très présent et parfois un peu de tactique. Comportant souvent un ou plusieurs dés, ils vont vous permettre de faire découvrir à l’enfant le fonctionnement de cet étrange outil du hasard. Cela vous parait peut-être évident mais comprendre que c’est la face du haut qui compte, qu’on a pas le droit de choisir cette face soi-même, qu’on a pas le droit de relancer même si le résultat n’est pas ce qu’on attend… tout cela n’est pas si simple pour un enfant de 3 ans. Le grand classique des jeux de coopération pour enfant est « Le Verger » mais vous en trouverez bien d’autre a la ludothèque.

Vous pourrez dans un deuxième temps passer aux jeux compétitifs classiques ou le moteur est le hasard. Ce sont principalement des jeux de parcours du type « jeu de l’oie ».  Il faut amener un ou plusieurs pions d’un point à un autre par lancer de dés ou tirages de cartes. Monza ou Croque Carotte sont des exemples de ces jeux que l’on trouve en grand nombre.

Ensuite vous avez aussi les jeux basés sur la mémoire. En effet, les enfants sont en général redoutables sur cette capacité à retenir ce qui fait qu’ils auront leurs chances de remporter ce genre de jeux face à vous. Leur mémoire est meilleure mais leur capacité de concentration est limitée. C’est exactement l’inverse pour les adultes ce qui finit par s’équilibrer dans un jeu tel que Pique Plume, Trésors des Dragons ou le Labyrinthe Magique par exemple.

Enfin, vous pouvez aussi vous orienter vers les jeux d’adresse et surtout les jeux où il faut manipuler de petites pièces. Avant l’apprentissage de la lecture il est bon de savoir que  les enfants ont en général de bonnes capacités de manipulation. Cette motricité fine se dégrade un peu lors de cet apprentissage avant de revenir vers 8/9ans.

Vous pouvez donc choisir des jeux appartenant à cette catégorie dans lesquels ils faut empiler, attraper, poser doucement, etc…  (Jenga, Mikado, Gulo Gulo…). Vos gros doigts seront un handicap naturel qui vous mettra au niveau des enfants. De plus en plus de ces jeux fonctionnent aussi avec des pièces aimantées qui ont toujours un petit coté « magique » fascinant pour les enfants (et aussi pour vous, avouez le !) comme par exemple Rattle Snake.

vu_a_la_tele

Evitez cependant le fléau des jeux à piles qui se développe malheureusement de plus en plus malgré la conscience écologique… Je sais… On ne trouve pratiquement que ça en grande surface.

 

.Pour les 7 à 10 ans :

Pour cette tranche d’âge les jeux de hasard, d’adresse et de mémoire restent d’actualité mais avec l’ajout d’autres principes qui font la particularité des jeux de société.

Il est en effet temps de découvrir la tactique et la stratégie avec des jeux qui mêlent hasard et réflexion en part plus ou moins égales tout en restant assez concrets.  La lecture étant acquise, on pourra aussi proposer des jeux ayant des « cartes instructives ». L’âge aidant, peu à peu la durée des jeux peut augmenter jusqu’à 1 heure, mais guère plus.

C’est aussi l’âge auquel on commence à proposer des jeux dits « éducatifs » aux enfants. Attention à ne pas transformer l’expérience ludique en leçon déguisée ! Tous les jeux ont une part éducative qui tient justement à leur nature même.  Je ne pense pas qu’un jeu puisse apprendre à un enfant des notions scolaires. S’il le fait, ce n’est alors plus un jeu de société mais un exercice ludique. Le jeu est, d’après sa définition adoptée par la plupart des spécialistes, une activité « libre et gratuite ». On la pratique si on a envie et nous y forcer est contraire à l’esprit même du jeu  et elle ne doit pas viser au gain de quoi que ce soit (à part celle de la partie elle-même, bien sûr). Mais je m’égare…

Vous pouvez donc trouver de très bon jeu pour cette tranche d’âge dans lesquels on lira, calculera, réfléchira, déduira… sans que ces compétences forment le seul intérêt du jeu.  Evitez de choisir un jeu seulement en fonction de ce désir d’apprendre à vos enfants. Choisissez-vous vos propres jeux de cette manière ?

Les enfants de cette tranche d’âge étant à présent de plus en plus capables de jouer entre eux, vous pourrez donc leur offrir des jeux de stratégie où le hasard à une place minime mais je conseillerais tout de même dans un premier temps de s’orienter vers des jeux familiaux que vous prendrez plaisir à pratiquer avec eux… et vice-versa !

Quelques jeux intéressants pour cette tranche d’âge fonctionnent aussi sur des principes de Bluff. On s’éloigne petit à petit du concret du jeu pour se tourner vers l’interaction directe avec les autres joueurs.  C’est tellement bon de jouer à mentir !

N’oubliez pas : Pas Trop Abstraits ! Evitez les jeux à « points de victoire », encore peu parlant à ces âges. Vous pouvez introduire en douceur à ce concept avec les jeux où on gagne des faux billets ou des pièces d’or. La représentation physique du gain est toujours à privilégier pour les enfants.

A part ça et à partir de 9/10 ans tout les jeux deviennent jouables suivant l’intéret de l’enfant.

Pour les Adolescents :

adoA partir de 11/12 ans, les joueurs commencent à entrer dans leur phase Ado et le jeu commence à être dénigré et délaissé au profit d’autres activités plus « cool » comme le sport (ou tourner autour des membres du sexe opposé en ricanant peu intelligemment). A cet âge, il est de plus en plus difficile d’offrir un jeu qui ne soit pas considéré comme « pour les gosses » ou « trop prise de Teuté ».

La sexualisation s’intensifie aussi et creuse l’écart entre les jeux pour garçon et pour filles.

Pour les garçons, quelques pistes toutefois avec les jeux qui proposent des univers alternatifs. Le thème du jeu acquiert une importance capitale chez les ados. C’est l’époque où on se teste et se cherche et les jeux de « rôle » attirent. L’ado veut des jeux immersifs avec du choix et malgré ce qu’il annonce, la complexité ne le rebute pas si le thème l’a bien accroché. C’est donc le moment de lui proposer des jeux de batailles de figurines, des jeux de cartes à collectionner (Magic etc..) ou des jeux de rôles. En gros, des jeux sur un thème fantastique et en général violent ou gore. Du coup, en ce qui concerne les jeux de société, il faut qu’ils touchent à ces univers. Bang, Munchkin, Zombie, Elixir, Les Loups Garous… sont des exemples de jeux qui plaisent.

Pour les filles c’est plutôt les jeux d’ambiance qui font mouche. Peu de règles et de matériel et tout dans le relationnel, la discussion et l’échange d’avis. Les jeux de vocabulaire sont aussi une piste à condition que les règles soient simples. Privacy, Brin de Jasette, Tic Tac Boum, Shabadabada pour quelques titres qui fonctionnent.

Mais pour les ados en général, de toute façon c’est eux qui vous dirons quel jeu ils veulent…

Amusez vous bien et dernier conseil : soyez beaux joueurs avec vos enfants! Ne faites jamais exprès de perdre et à l’inverse, ne cherchez pas à gagner à tout prix en arrangeant les règles. Quand vous jouer avec eux vous êtes à la fois joueur, arbitre et modèle.  Vous devez être irréprochable dans votre façon de jouer le jeu. Bon courage !

 

Article tiré du site de Yahndrev

********

Mise en avant de quelques références pour les plus jeunes parmi les centaines disponibles à la ludo !

N’hésitez pas a demander conseil auprès de nos ludothécaires.

Cliquez sur les images pour en savoir plus sur chaque jeu.

azer-16-2bf86 piratissimo_MPLG_Boite-d71fb pique_plume_MPLG_Boite-35d52 monte_rolla_MPLG_Boite-da60b pippo-dd47e mille-et-un-tresor-ce5ac mago_magino_MPLG_Boite-91266 fish-e222d hop_hop-f840a croa_1-a8ed5 a6 big_pirate_MPLG_Boite-bef5cimg-513e5b017156b