Pacman

La souris verte

Pacman

Dans une ludothèque on joue. Et bien sur le site d’une ludothèque on joue aussi ! Cliquez sur l’icone « jouer » pour commencer une partie. Aujourd’hui découvrons : Pacman
 

.

 

PacMan est une légende.

Celui qui n’a jamais joué au jeu original où à un de ses clones a du vivre sur une autre planète ces 30 dernières années.

Namco, le développeur, estime que son jeu d’arcade a été joué plus de 10 billions de fois et qu’il leur a rapporté plus de 100 millions de dollars à l’époque ! PacMan est également la borne d’arcade qui fut la plus vendue au monde avec 100.000 unités rien que pour sa première année d’exploitation en 1979.

Pacman_logo-f4154

Le père de PacMan s’appelle Tohru Iwanati.

La légende veut que l’idée de PacMan lui soit venue après un repas avec des amis dans une pizzeria… d’où le look du héro qui ressemble a une pizza à laquelle il manque une part.

Sortit en 1979 au Japon sous le nom « Puck Man » il connait un succès rapide car le jeu est original et il contraste avec les jeux de tirs présents à cette époque. Les parents trouvent enfin un jeu non violent pour leurs enfants.

Son nom est issu d’un mot Japonais qui correspond à une onomatopée du bruit d’ouverture et de fermeture de la bouche… « Paku Paku ». L’intelligence artificielle du jeu laisse à désirer dans les premières versions car les mouvements des fantômes sont prédéfinis et il est donc aisé de mémoriser des parcours et faire des scores exceptionnels. Cette lacune sera rapidement réparée.

Le gameplay du jeu est quant-à-lui des plus simple. Il faut manger les petites boules jaunes et éviter les fantômes jusqu’à ce que mort s’en suive. PacMan était abordable aussi bien par les touts petits par sa prise en main immédiate, que par les plus grands avec son énorme durée de vie (256 niveaux !).

pacman_2-7964b

Jeu hyper novateur et au potentiel commercial exceptionnel fut vite récupéré par Midway, société qui avait déjà acquis les droits de « Space Invaders » pour l’Amérique du nord.

Le nom a été adapté pour le marché nord américain en Pac-Man afin de ne pas s’exposer à des transformation vulgaire du nom (Puck man /F..ck man ) . Le succès sera au rendez-vous et permettra même aux Usa de relancer la créativité des concepteurs de jeux et de nombreux titres phares suivront Pac-man. Ilest rapidement devenu une License juteuse avec des droits accordés à plus de 250 compagnies (notamment pour les adaptations consoles et surtout le merchandising) ! Il a même eu sa série animée dans les années 80 et même un jeu de société…

jeu-de-societe-pacman-6761d

En 1982 que MB, le géant du jeu de société, s’est offert la licence du déjà culte Pac-Man pour en créer une version en jeu de plateau. Le principe est ultra simple et surtout très proche de ce qu’on vous demandait devant votre console. Un joueur incarne Pac-Man et l’autre les gloutons.

Chacun à son tour on jette les deux dés, avance son Pac-Man de l’un des dés et un des fantômes de l’autre. Comme dans le jeu de console, il faut ramasser le plus de points possible. Gober une bille jaune permet de gober un fantôme, et donc de gagner un maximum de points, ici en les prenant à un adversaire.

jouer-e004f

On revient rapidement sur le principe du jeu :

Votre personnage se trouve dans un labyrinthe et doit manger toutes les pastilles avant que les fantômes ne l’attrape, il se déplace avec les fleches directionnelles de votre clavier.

Certaines pastilles rendent Pac-man invulnérable et lui permette de détruire les fantômes. Des bonus sous forme de fruits et d’une clé apparaissent au fur et à mesure de l’avancement dans le jeu.